Une spookie-yummy Jack’O’Lantern pour le goûter. Bataille food #28

Petite tarte courge-chocolat pour Halloween

Petite tarte courge-chocolat

Cette année, j’ai enfin franchi le pas : j’ai sculpté une courge en Jack’O’Lantern pour Halloween. Pourquoi une courge ? Je vous répondrai : “faute de citrouille, on prend une courge !”… Dans la famille, on n’est pas très fans de soupe, surtout aux cucurbitacées, du coup, je me suis dit que j’allais tenter la tarte à la courge, histoire de poursuivre la tradition à l’américaine. Une réussite ! Et du coup, je participe à la Bataille Food #28 lancée par Bistro de Jenna et dont la dernière édition est organisée par And so we cook, ô joie, ô bonheur ! En voici la recette. Continue reading »

Le “brookie”, fusion de folie !

brookieIl naît des concepts tous les jours, dans tous les domaines, y compris (surtout ?) en pâtisserie. Parmi eux, en voici un vieux déjà de plus d’un an, porté à la connaissance de Pâquerette et Tractopelle seulement ce matin : la fusion ! On y trouve le “cronut”, mix d’un croissant avec un donut, le “ramnuts” qui marie des nouilles japonaises (Ramen Noodles) toujours avec un donut et aussi le “brookie”, savant mélange d’un brownie avec un cookie. Ce dernier est beaucoup plus appétissant que les deux autres ! On se lance ? On se lance ! Continue reading »

Merveilleuse année 2015

voeuxPetT

Pâquerette et Tractopelle vous souhaite une bonne année 2015. Un peu tard certes, mais encore dans les temps, puisque nous avons jusqu’au 31 selon les us et coutumes français. Un peu tard car freinée dans un élan de dynamique optimiste par un odieux attentat. Contre Charlie, contre des innocents, contre des juifs, contre des musulmans, contre des hommes, des femmes, contre la Liberté. Aujourd’hui, il est temps de se lever et de défendre ce à quoi on croît. Pour Charlie, pour les innocents, pour tous les croyants et les athées, les hommes, les femmes, pour la Liberté !

Et armons nos enfants ! Avec des livres, avec des histoires, sur nous, sur les autres, sur la tolérance. Des livres qui font rêver, voyager. Qui développent l’imaginaire. Qui apprennent les mots. Qui apprennent à connaître nos peurs pour les surmonter et les affronter. Qui apprennent à aimer…

Alors, oui, pour aujourd’hui, pour demain, et les 345 jours qui suivront, Pâquerette et Tractopelle vous souhaite une EXCELLENTE ANNEE 2015 !

We wish you a Merry Christmas

PetTnoel

Pâquerette et Tractopelle vous souhaite de joyeuses fêtes littéraires, imagées et gourmandes !

 

Et voilà, les fêtes approchent à grands pas. Le temps file beaucoup plus vite que prévu et tous ces jolis livres n’ont pas été développés sur les pages de Pâquerette et Tractopelle. Pourtant, ils sont tous magiques. Ce sont des billets pour des voyages extraordinaires comme nous le montre “Le Dévoreur de livres“. Plein de “Couleurs” et de tendresse. “Fanfare” et “Le Chant de Colombine” feront entrer une douce mélodie dans votre esprit, pendant que vos bras auront envie de faire un “Gros câlin“. Et sortez aussi, pour découvrir les saisons, comme “Petit Arbre” ou “Une Feuille verte“. Ou pour découvrir un monde “De plus en plus haut“. Puis retournez à la maison pour jouer à trouver où “Un Intrus s’est perdu !” ou “Où es-tu coccinelle ?“. Où pour aider papa qui prépare un “Vide-Grenier” avec beaucoup de souvenirs agréables. Des souvenirs d’enfants. Des souvenirs comme les livres peuvent en créer.

Passez vraiment de très bonnes fêtes auprès des vôtres. Et regardez la lumière dans les yeux de vos enfants. Ce sera votre nouveau souvenir !

“Maman, mille, c’est beaucoup ?”

1000gouttes“Mais cent, c’est plus que mille !”. Alors, non, 100 ce n’est pas plus que 1 000, mais comment expliquer les chiffres à un enfant de 4 ans 1/2 sans représentation explicite ?

Un enfant sous la pluie…

C’est là qu’intervient John J. Reiss et ses “1 000 gouttes de pluie”. Avec des dessins simples, des chiffres et des lettres, on passe de 1-un à 1 000-mille avec une visualisation simple de ce que ça représente. Les chiffres se lisent et se comptent. L’enfant vérifie plutôt deux fois qu’une si le compte est bon. Y a-t-il bien 3 feuilles de trèfle ? ou 19 radis ? ou 40 fleurs ? Jusqu’à l’apothéose de la dernière page : 1 000 gouttes de pluie ! La fin peut ici être dévoilée, elle est contenue dans le titre…

Un vintage contemporain de 40 ans

1000gouttes1 1000gouttes2

Le graphisme de cet ouvrage est délicieusement vintage. Et pour cause ! L’auteur a publié la version originale, “Numbers”, en 1971 aux Etats-Unis. Les éditions Autrement jeunesse, en recherche d’œuvres originales et intemporelles, a édité cette première version française pour notre plus grand plaisir.

Et maintenant, Gaspard le sait : 1 000, c’est plus que 100, mille, c’est trop difficile à compter alors que Maman peut facilement compter jusqu’à cent. Merci John J. Reiss !

– “1 000 gouttes de pluie“, John J. Reiss, éd. Autrement jeunesse, septembre 2014, 12,50 €.

La liberté contre le destin

feuille

Une feuille verte, éd. Sarbacane.

Une jolie petite feuille verte choisit de ne pas vivre ce à quoi elle est destinée. Par curiosité. Par liberté.

Une feuille verte pas comme les autres

Le livre s’ouvre sur l’automne. Le vent souffle, les gens se couvrent, les feuilles brunissent,  les arbres s’effeuillent. Tous les arbres ? Non, sur l’un deux, une feuille résiste. Elle est toujours verte. Elle s’accroche. Elle veut savoir. Quoi ? Ce qui se passe après. Après l’automne et avant le printemps. Elle veut découvrir ces mois et ces saisons qu’elle ne connaît pas. Alors elle résiste. Les premiers froids arrivent avec l’hiver. La neige tombe. La petite feuille verte persiste. Et observe. Elle est seule, mais elle tient le coup. Et un jour, c’est le retour du printemps. L’arbre se couvre de bourgeons. Et de nombreuses jeunes petites feuilles apparaissent. Alors la petite feuille verte raconte ce qu’elle a vu, ce qu’elle a vécu. La ronde des saisons se poursuit et, l’automne suivant, un seul arbre reste vert. Intégralement. Aucune feuille ne s’envole.

Amnesty International approuve la petite feuille verte

feuille2feuille3

Anne Cortey et Candice Hayat, les auteurs, s’appuient sur des textes efficaces et des dessins très stylisés et colorés. Un brin vintage. Comme on aime. Le message d’indépendance et de liberté insufflé par cette petite feuille est si simple mais si fort qu’il a attiré l’attention d’Amnesty International. L’organisation internationale pour la défense des droits humains à travers le monde a apposé son logo sur la couverture. Elle approuve cette “petite feuille qui se bat pour sa liberté et dont l’obstination rallie tout un arbre… Une délicate métaphore qui souligne que certains combats se gagnent sur la durée et tous ensemble.” Il n’est jamais trop tôt pour enseigner le droit à l’indépendance et encourager toutes les volontés. Si le message n’est naturellement pas évident pour nos enfants, l’histoire de cette petite feuille qui suit son envie plutôt que son destin les touche beaucoup. Un joli livre frais et libre. Une petite feuille verte.

– “Une feuille verte“, Anne Cortey et Candice Hayat, éd. Sarbacane, août 2014, 14,90 €.